Le vignoble Suisse

Cet article est un article invité rédigé par Rémi du site Vigne – Vins suisses sélectionnés , pour découvrir son blog CLIQUEZ ICI !

Le vignoble suisse est l’un des plus variés au monde. C’est un petit vignoble en comparaison aux grands pays producteurs : il y a 56 fois moins de vignes en Suisse qu’en France. Malgré cela, le nombre de cépages qui y sont cultivés est impressionnant : rien que pour la région du Valais, au sud-ouest de la Suisse, il y a 60 cépages autorisés pour une surface de vignes équivalente à l’AOC St-Émilion en France.

Des régions à forte identité.

La Suisse possède 4 langues officielles, et les 26 cantons qui composent le territoire sont relativement indépendants les uns des autres : cette diversité est donc ancrée dans la culture suisse, et s’applique tout naturellement à son vignoble.

Le Valais est la principale région viticole Suisse. Les coteaux surplombant le Rhône – qui traverse cette vallée, semblable à la Vallée du Rhône française – sont très ensoleillés et très escarpés. Un micro-climat chaud et sec rends la culture de la vigne très intéressante dans cette région. Des cépages emblématiques comme l’Arvine, l’Humagne Blanc, le Païen, le Fendant (en blanc) le Cornalin, l’Humagne Rouge, ou encore la Syrah y sont cultivés.

Le vignoble du Canton de Vaud est la deuxième région viticole suisse par la taille. C’est de là qu’est originaire le cépage chasselas, et il y est naturellement fortement représenté. Ce cépage s’imprègne fortement du sol où il est planté : cela donne donc des vins très variés. Dans le vignoble vaudois, l’appellation Dézaley et ses terrasses surplombant le Lac Léman sont classés au Patrimoine Mondial de l’Unesco.

Le vignoble Genevois est située à l’extrémité ouest de la Suisse. Autour de la ville de Genève, dans sa campagne avoisinante, la culture de la vigne y est importante. Les cépages cultivés sont très divers : chasselas, chardonnay, sauvignon en blanc. Gamay, Pinot Noir, Gamaret en rouge (parmi tant d’autres).

La Suisse Alémanique est divisée en de nombreuses sous-régions. Elles ne bénéficient pas de la même réputation que les autres régions, malgré que le savoir faire de ses vignerons y soit très élevé. Le Pinot Noir est le cépage-roi dans cette région.

Le Tessin produit quasi-exclusivement du Merlot, cépage importé après l’apparition du phylloxera à la fin  du 19e siècle. Le Tessin est le canton italianophone de Suisse. Le climat est quasi-méditerranéen et les précipitations abondantes : les vignerons doivent donc être très vigilants à la santé de la vigne. L’humidité est un facteur de développement du mildiou.

La région des Trois Lacs (Neuchâtel, Bienne, Morat) possède un climat fortement influencé par ses lacs. Le chasselas y est très cultivé, et en rouge c’est le pinot noir qui fait la fierté des vignerons de cette région. Neuchâtel possède d’ailleurs un sol et un climat très proche de la Bourgogne, il est donc logique que le pinot noir s’y plaise beaucoup. Une fierté de cette région est l’Œil-de-Perdrix, un rosé élaboré à base de Pinot Noir.

Le vignoble suisse se modernise.

Les viticultures biologiques et biodynamiques sont en plein essor dans de nombreux pays, et la Suisse ne fait pas exception. Les consommateurs prennent conscience de leur responsabilité dans cette évolution, et également de l’impact qu’ils peuvent avoir dans le soutien aux vignerons locaux.

En effet, les vins suisses subissent une forte concurrence des vins étrangers, souvent moins chers. Une prise de conscience sur le long terme s’opère actuellement, et les retombées positives (écologiques et économiques notamment) que le « boire local » entraînent sont connues et appréciées des consommateurs.

Des vins de grande qualité.

Chaque région possède des vins emblématiques, qui font la fierté de leurs vignerons. En voici quelques-uns :

  • Le Merlot en Tessin : ce cépage bordelais apprécie le climat du Tessin. Les vignerons ont une grande maîtrise de ce cépage, car il représente 90% de leurs vignes. Les vins sont puissants, concentrés, sans pour autant manquer de finesse. Certains sont taillés pour la garde.

  • La Petite Arvine du Valais : cépage exclusif au Valais, la Petite Arvine produit des vins blancs fruités, très aromatiques. Souvent dotée d’une grande minéralité, elle se distingue par sa fine salinité.

  • Les Pinots Noirs des Grisons : on appelle la région des Grisons la « Petite Bourgogne » : ce terroir idéal combiné à un grand savoir-faire donne à ces vins leur réputation internationale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *