L’essentiel à savoir sur le TERROIR dans le vin [Vidéo]


 

Pour comprendre le vin, il faut déjà comprendre le Terroir.

Sans lui, la vigne ne serait rien, et donc le vin non plus.

 

Dans cette vidéo, je vous présente les principales choses à savoir pour comprendre ce qu’est le Terroir, et comment il agit sur le vin.

 

Sous la vidéo, vous trouverez des liens vers d’autres de mes articles pour satisfaire les plus curieux d’entre vous Clignement d'œil. Pour allez plus loin dans le détail, je vous invite à les consulter !

 

 

Autres articles pour aller plus loin :

– Pour comprendre la différence entre CLIMAT et METEO : Comprendre l’effet millésime c’est aussi mieux choisir son vin

– Pour connaitre en détail les effets du CLIMAT sur le vin : Le terroir influence votre vin : zoom sur le CLIMAT [Vidéo]

– Pour en savoir plus sur le fonctionnement des APPELLATIONS : Comment fonctionnent les appellations et pourquoi sont-elles aussi importantes ? [Podcast]

 

Merci de partager la vidéo si elle vous a plu :).

 

Transcription texte de la vidéo
LE TERROIR (première partie)

Bonjour à tous et bienvenue dans cette vidéo du blog le vin pour tous. Je vous fais cette vidéo aujourd’hui pour vous parler du terroir. Le Terroir c’est quelque chose qu’on entend beaucoup dans le vin, peut-être que vous avez vous même entendu un professionnel du vin en parler, qui ventait les qualités de son terroir, “je suis sur un terroir idéal etc.”, ou même quelqu’un qui en dégustant son vin vous aurait dit qu’il trouve ce vin représentatif de son terroir, ou autres.

Si on en parle autant, c’est pas un hasard. C’est extrêmement important. Vous savez qu’il y a énormément de choses qui fond d’un vin ce qu’il est : Vinification, cépage, etc. Mais le terroir, ça fait partie des plus importants.
Pourquoi est-ce qu’il est si important, et bien parce-que c’est lui qui détermine une bonne partie des caractéristiques du vin. Il joue énormément sur son caractère final.

Donc si vous êtes capable de comprendre comment fonctionne le terroir, vous êtes aussi capable de mieux comprendre le vin lui même.
Et inversement, si vous savez comment il agit sur le vin, et bien quand vous en dégustez un, vous pouvez expliquer ses caractéristiques, et mieux encore, vous pouvez retrouver d’où il vient, sans même avoir vu l’étiquette (bon attention il faut un peut de pratique pour ça, mais c’est possible).

Aller, je me met à la tache, je vous retrouve tout de suite, derrière mon écran d’ordinateur, pour tout vous expliquer.

Nous revoilà. Bon je vais déjà commencer par le commencement en vous disant ce que veut dire le terroir. Alors le terroir qu’est-ce que c’est ?

-> Avant toute chose, quand on parle d’un terroir, on parle d’un lieu, c’est à dire une zone géographique bien délimitée.
De quelle façon est-ce qu’elle est délimitée ? Et bien à partir de ses caractéristiques. Toutes ses caractéristiques doivent être identiques sur toute la zone géographique en question, pour qu’on puisse parler de terroir. Bon, identique c’est peut-être un mot un peu fort parce qu’il y a forcément de légères variations, mais on doit malgré tout avoir une certaine homogénéité, quelque chose d’uniforme. Donc les caractéristiques doivent être similaires sur toute la zone pour que l’on puisse parler de terroir.

-> Et de quelles caractéristiques est-ce que je veux parler ? Il y en a principalement 3, qu’on peut comparer à trois piliers pour simplifier les choses, qui font du terroir ce qu’il est.
Le premier, c’est le climat. Le deuxième la topographie (qu’on peut aussi appeler les reliefs). Et le troisième, c’est la terre (et tout ce qui la compose bien sûr).
Toutes ces choses font l’identité du terroir, une identité qui va ensuite se transmettre au vin. Et je vais vous montrer de quelle façon, sans rentrer trop dans le détail non plus puisque cette vidéo a pour but de vous présenter le terroir de manière assez générale, mais ne vous en faites pas, sous la vidéo je vous indiquerai les articles ou vidéos qui complètent le sujet d’aujourd’hui, pour ceux qui veulent aller plus loin et comprendre plus précisément les effets du terroir.

-> On commence donc par le premier des trois piliers : le climat. Dans le climat on parle surtout de trois choses, le soleil, la température, et les précipitations. Attention à ne pas confondre le climat avec la météo, ce sont deux choses bien différentes (et vous en saurez plus en consultant mon article “comprendre l’effet millésime c’est aussi mieux choisir son vin” dans lequel j’explique cette différence).
En résumé, comme vous le savez surement, n’importe quel fruit a besoin de soleil pour murir. Pour la vigne, c’est pareil, plus elle voit le soleil, plus elle donne des raisins mûrs, avec plus de sucres et moins d’acidité. S’il manque de soleil, c’est l’inverse. La température, elle, elle agit surtout sur l’acidité. Plus il fait chaud, moins il y aura d’acidité dans le raisin, et inversement. Et pour la pluie, et bien elle joue sur la quantité d’eau dans la baie de raisin. En gros, plus il pleut, plus il y a d’eau dans les raisins. Le vin sera donc plus dilué, moins concentré. C’est un peu comme mettre de l’eau dans son vin. Voilà pour le climat.

-> Ensuite le second pilier, c’est-à-dire la topographie, où autrement dit les reliefs. Selon ou est planté la vigne, dans une vallée, à la montagne, à flanc de colline, ou toute autre situation, et bien le terrain a des reliefs différents. Au niveau du raisin, ça va surtout avoir un effet sur le taux d’ensoleillement. Parce-que suivant la pente du terrain, et son orientation, il n’y a pas la même exposition, et donc pas le même ensoleillement. Mais ce n’est pas tout, parce-que les reliefs jouent aussi sur le drainage du terrain, c’est-à-dire la façon dont il évacue son eau (là encore, c’est une question de pente).

-> Et enfin le troisième pilier, la terre. Ce pilier, on peut le diviser en deux parties, deux sous piliers si vous voulez, avec d’un côté le sol, et d’un autre côté ce qu’on appelle la géologie. Le sol ça représente en fait la couche de surface de la terre, avec toutes ses caractéristiques (chimiques, biologiques, sa dureté, etc.). La géologie, c’est donc toute la couche inférieure de la terre, la couche profonde, qui est composée de différentes roches. Donc la terre, qui est composée du sol et de la géologie, elle joue surtout un rôle sur les arômes transmis au vin, selon de quoi elle est faite, selon comment elle est composée.

Voilà pour résumer les effets du terroir sur le raisin, et donc sur le vin. Si vous avez déjà compris ces notions là, vous avez compris ce que veut dire le terroir. Une zone géographique homogène en climat, topographie, et terre.
Mais attention aux confusions !!

Beaucoup font l’amalgame entre appellation et terroir. Pourtant ce sont deux choses totalement différentes ! Alors certes, les appellations sont aussi des zones géographiques délimitées, plutôt homogènes en caractéristique. Mais le truc, c’est que certaines appellations regroupent plusieurs terroirs. Regardez par exemple les appellations régionales, comme la Vallée de la Loire ou la Bourgogne. Elles couvrent une région viticole complète, et donc forcément elles couvrent aussi tous les différents terroirs qui la composent.
D’ailleurs entre parenthèse, en Bourgogne, les appellations sont particulièrement trompeuses parce-que dans cette région on les appelle les “climats”. Donc c’est un petit peu confusant…

Et ça m’amène à une dernière notion super importante. Vous savez peut-être que les appellations ont une hiérarchie, elles peuvent être plus ou moins grandes et plus ou moins précises. Et bien pour le terroir c’est exactement la même chose, ils peuvent aussi être plus ou moins grands en fonction de la précision que l’on veut leur donner.

Pas de panique, je vous explique.

Dans les appellations, prenez la région de Bordeaux par exemple. Vous avez d’abord l’appellation la plus large, Bordeaux, qui regroupe toute la région, c’est l’appellation régionale. A l’intérieur de celle-ci, vous avez d’autres appellations plus petites, les sous régionales, comme par exemple Pomerol, ou le Médoc, à l’intérieur desquelles il y en a d’encore plus petites. Et ainsi de suite jusqu’aux appellations les plus petites (qui couvrent en général à peine quelques parcelles). Elles sont imbriquées les unes dans les autres comme des poupées russes. Et plus elles sont petites, plus elles sont précises. Je vous détaille d’ailleurs tout ça dans mon article qui vous explique le fonctionnement des appellations, vous pouvez écouter mon podcast sur le sujet, Le lien est sous la vidéo.

Et bien pour les terroirs, c’est exactement pareil. On peut définir un terroir sur des critères très larges, comme par exemple un climat continental, sur une surface relativement plane, avec une terre sabloneuse. Ce ne sont pas des critères très précis, donc le terroir couvrira une large zone.
Mais on pourrait aussi le définir beaucoup plus précisément, par exemple à partir d’un micro climat, sur le versant d’une colline au sol calcaire, mettons. Dans ce cas, il s’agit d’un terroir beaucoup plus petit, et précis.

Voilà pourquoi vous pouvez entendre parler du terroir Bordelais, de façon générale (terroir large donc), ou encore du terroir du Médoc, déjà plus précis. Plus vous parlez petit, plus vous parlez précis. Tout dépend des critères de départ.

Voilà, j’espère vous avoir aidé avec cette vidéo à mieux comprendre la notion de terroir. N’hésitez pas à approfondir le sujet en consultant les liens que je vous mets sous la vidéo. Et vous pouvez bien entendu toujours vous inscrire pour recevoir gratuitement mon guide « les techniques pour accorder vos mets et vins » si ce n’est pas déjà fait, toujours avec le lien sous la vidéo. Et moi je vous dis à très bientôt !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *