Région viticole de la semaine – Salta (Argentine) – [Défi 12/52]

Me voici arrivé à la douzième semaine de mon défi (découvrir, en 52 semaines, 52 vins typiques de régions viticoles du monde), partons donc à la découverte de la région viticole de la semaine.

Cette douzième partie sera consacrée à la découverte de la région de Salta, située elle-même dans la vaste région viticole de l’Argentine, pays particulièrement dynamique et au futur très prometteur.

Partons donc à sa découverte, ensemble Sourire !

Un vin typique de l’Argentine

Mon choix de vin pour représenter l’Argentine

C’est un vin blanc qui représentera fièrement la région d’aujourd’hui. Il est issu de l’appellation de Salta, et de l’un des vignobles les plus hauts du monde (environ 3000m) ! Donc parfait pour représenter la typicité de cette région d’altitude.

Bienvenue à Torrontés, Colomé, Salta, 2014.

IMG_5014_thumb2IMG_5015_thumb2

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Son millésime est de 2014, il est dégusté jeune.
Il s’agit d’un vin mono-cépage, avec 100% de Torrentés.
Colomé
est l’une des plus vieilles propriétés d’Argentine.

La dégustation

Mon descriptif

C’est un vin assez alcooleux, avec un corps moyen, et qui est très agréable accompagné d’un repas. Voici le descriptif que j’en ai fait, à l’aide de ma fiche de dégustation.

Robe très claire jaune/verte. Le nez est très ouvert et arômatique, sur des notes florales, de pamplemousse et de beurre. En bouche, l’attaque est franche, puis les arômes de fruits exotiques se font sentir, avec de la minéralité et une acidité marquée. Le corps est étoffé et la finale est longue.

Voici la fiche de dégustation que j’ai remplie :

Fiche-dgustation-Torronts-Colom-Salt

Le descriptif des pros

Après avoir objectivement fait ma description de ce Torrontés, j’ai voulu savoir quel était celui donné par les “pros”, ou du moins les descriptifs que l’on pourrait trouver sur internet.

En voici un :

[Traduit de l’Anglais] Couleurs or avec teintes jaunes. Des notes florales intenses se mélangent avec les agrumes et le pamplemousse sur le nez, avec une touche d’épice.
Sur le palais il est frais et arrondi avec un corps moyen et des saveurs de fruit tropicales.
La finale est longue, élégante, fruitée.

L’Argentine et ses caractéristiques

Le terroir

Climat_thumb4

L’argentine est un pays si étendu (8ème superficie du monde), que son climat est très variable selon où l’on se trouve. Du Nord au Sud, on atteint les deux extrêmes, avec un climat qui va du tropical au polaire, respectivement. Mais la vigne n’y est plantée que sur la moitié Nord, le vignoble le plus au Sud étant situé vers le centre du territoire. Dans l’ensemble il y fait donc très chaud et très sec en journée, alors que les nuits sont bien fraiches.

La plus grande partie des vignobles argentins sont situés dans les terres, sur les vallées et plateaux le long de la chaîne des Andes, frontière avec le Chili. C’est donc une particularité importante de ce pays que de planter les ceps en altitude. Cette pratique a pour effet d’y trouver des températures plus basses, mais qui restent malgré tout assez élevées. L’ensoleillement y est aussi optimal, et la sécheresse bien présente, surtout vers le Sud.

Le fonctionnement

Techniques-viticoles-vinicoles_thumb

Vous l’avez compris, en Argentine il fait chaud, et la sècheresse y est intense. Ce manque d’humidité rend obligatoire l’irrigation à partir des rivières qui prennent leur source dans les Andes (fonte des neiges), et traversent les zones viticoles. De long canaux acheminent l’eau jusqu’à de grands réservoirs, complétés par de l’eau issue de forages profonds.

Un autre aspect de cette région viticole est son engouement fort pour la modernisation et le renouvèlement rapide de son matériel de vinification, surtout ces dernières années. Le Chili a d’ailleurs été détrôné sur ce point, passant au second rang des pays investisseurs dans ces matériels.

Les cépages

Cpage_thumb1

Les cépages principalement utilisés en Argentine sont les suivants :
Blancs : Torrontés, Chardonnay.
Rouges : Merlot, Malbec, Cabernet-Sauvignon, Bonarda, Syrah, Tempranillo, sangiovese, barbera.

Les zones et leurs types de vins

Zone viticole Salta Argentine

Cliquez ici pour voir la carte des vignobles

La région de Mendoza est celle à retenir, car elle est la première productrice d’Argentine, avec 70% de la production totale. Elle est située vers le centre du territoire, et est le lieux de production de très bons rouges. Sa latitude correspond d’ailleurs à celles des meilleures régions viticoles du Chili.

Une autre région importante est San Juan, deuxième productrice du pays. La qualité des vins produits dans cette région reste ordinaire la plupart du temps, même si de bons vins peuvent parfois en ressortir. Elle est par contre plus présente dans la production d’eaux-de-vie à partir de vin, ou encore de Vermouths (apéritif à base de vin blanc) et de moût concentré pour la fabrication d’autres produits.

Ensuite je citerai bien sûr la région de Salta, d’où notre vin est issu. Elle est située tout au Nord du pays, et les vignobles y poussent à haute altitude (1700m en général). La fraicheur obtenue dans ces conditions est intéressante, en particulier pour les cépages blancs qui s’y accommodent très bien. Rio Négro, la région la plus au Sud avec celle de Neuquèn peut en dire autant, car elle jouit d’une fraicheur encore plus importante que Salta. Elle produit 5% du vin Argentin.

Les autres régions du pays sont bien moins importantes en terme de quantité.

D’une manière générale, l’Argentine est connue pour ses vins rouges de grande qualité, puissants et mûrs. C’est d’ailleurs la principale production du pays.
Mais il ne faut pas oublier les quelques blancs fameux produits dans les régions de Salta et Rio Négro (principalement), en particulier ceux issus du cépage Torrentés, qui donnent des vins vifs, arômatiques, et parfois un peu épicés.
De gros volumes de rosés ordinaires font aussi partie de la spécialité.

En conclusion

Cette douzième semaine de dégustation m’a permis, une fois de plus, de découvrir une région viticole et ses typicités, et d’en comprendre les grandes lignes.

L’argentine cultive la vigne depuis le milieu du XVIème siècle, qui a été apportée par les différents immigrants d’Italie, de France, et d’Espagne. Depuis, la chasse à la qualité ne cesse d’évoluer rapidement, surtout ces dernières années, et les cépages nobles importés à l’époque sont de plus en plus utilisés pour leur capacité à suivre cette tendance. Aujourd’hui 50% des plantations en sont issues.

Cette façon de faire attire énormément d’investisseurs étrangers qui y voient une terre très prometteuse, en plein essor, et qui a encore beaucoup à offrir. L’évolution est permanente. Par exemple, les exportations sont passées de 220 000 hl à 882 000 hl entre 1980 et 2001 ! Aujourd’hui l’Argentine peut se vanter d’être au 5ème rang mondial de la production, après l’Italie, la France, l’Espagne, et les Etats-Unis.

Merci à vous d’avoir lu cet article et de cliquer sur “j’aime” s’il vous a plu !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *