Région viticole de la semaine – Poitou-Charentes – [Défi 31/52]


Me voici arrivé à la trente-et-unième semaine de mon défi (découvrir, en 52 semaines, 52 vins typiques de régions viticoles du monde), partons donc à la découverte de la région viticole de la semaine.

En route pour le Poitou-Charentes, lieu de production du très fameux Cognac, mais aussi de vins tranquilles peu connus, qui méritent malgré tout d’avoir notre attention. Partons à sa découverte dès maintenant, ensemble Sourire !

Le vin typique du Poitou-Charentes

Mon choix de vin pour représenter le Poitou-Charentes

C’est un vin Blanc qui représente fièrement la région de cette semaine. Comme presque tous les vins de la région, il n’est pas classé en appellation, mais en vin de pays ou IGP (indication Géographique Protégée). Parfait donc pour représenter ce lieu et sa typicité.

Bienvenue à Mainart 538, Chardonnay Sauvignon, Vin de Pays Charentais, 2014.

Mainart 538, Chardonnay Sauvignon, Vin de Pays Charentais, 2014_&Mainart 538, Chardonnay Sauvignon, Vin de Pays Charentais, 2014_2

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

C’est un vin qui se boit jeune, ce qui est le cas de celui-ci.
Il s’agit d’un Assemblage de Chardonnay et de Sauvignon.

Mon descriptif

C’est un vin vif et frais, agréable en apéritif ou accompagné d’un met. Voici le descriptif que j’en ai fait à l’aide de ma fiche de dégustation :

Robe claire couleur or. Le nez est assez discret et subtil, on perçoit des arômes d’agrumes, de fruits exotiques, de fleurs fraîches, et des notes herbacées. En bouche le vin est ample, gras, avec une acidité vive bien équilibrée. On retrouve les arômes du nez, avec du bonbon, de la brioche et du yaourt. L’attaque est franche et la finale développée.

Voici la fiche de dégustation que j’ai remplie :

Fiche dégustation Mainart 538, Chardonnay Sauvignon, Vin de Pays Charentais, 2014

Le descriptif des pros

Après avoir objectivement fait ma description de ce Vin de Pays Nantais, j’ai voulu savoir quelle était celle donnée par les “pros”, ou du moins les descriptifs que l’on pourrait trouver sur internet.

En voici un :

Vin limpide, brillant, de couleur jaune paille clair.
Dominé par des arômes de fleurs blanches, d’agrumes et de coing.
Rond et équilibré, ce duo blanc développe des saveurs d’agrumes apportant une belle fraîcheur et vivacité. D’une belle longueur en bouche, ce vin évolue vers des arômes de miel et de toasté.
Des notes vanillées et de pain grillé. Rond et équilibré ce Chardonnay/Sauvignon s’ouvre vers des nuances de miel et de moka. Une belle finale persistante.

Le Poitou-Charentes et ses caractéristiques

Le terroir

Terroir_thumb1_thumb_thumb

Le Poitou-Charentes, et en particulier les départements des Charentes, ont un climat Océanique tempéré. La douceur est présente une bonne partie de l’année, avec un bon ensoleillement. Les hivers restent humides de par l’influence de l’océan, alors que les étés peuvent au contraire souffrir de sècheresse certaines années. La vigne s’y développe à son rythme.

La rivière Charentes traverse le territoire, ce qui influence également légèrement le climat. Le paysage autour de cette rivière est plutôt plat, avec de grandes plaines aux reliefs presque inexistants. Les sols sont principalement des roches sédimentaires accumulées par le temps. En général la vigne est implantée sur de l’argilo calcaire, sauf sur les îles où il est plus sablonneux.

Le fonctionnement

Techniques viticoles vinicoles

La plus grande partie du Poitou-Charentes produit des vins de pays, sans appellation. Vous rencontrerez donc souvent la mention “Vin de Pays Charentais” sur les étiquettes, ce qui correspond au classement IGP (Indication Géographique Protégée).

En plus de cette mention, “île de Ré” peut être indiqué si le vin est produit dans les districts d’Ars-En-Ré ou de Saint-Martin-En-Ré, “île d’Oléron” si le vin est produit sur cette île, ou “Saint-Sornin” si le vin est produit dans les communes de Montbron, Orgedeuil, Rancogne, Saint-Sornin, Vilhonneur, Vouthon, et Yvrac-Et-Malleyrand.

On peut tout de même parler de trois appellations qui ont vu le jour et reconnaissent des savoir-faire bien établis. Il y a d’abord le vignoble de Cognac, où est produit l’eau de vie très renommée qui porte le même nom. Ensuite le Pineau des Charentes, tout aussi connu, et le Haut Poitou, zone classée VDQS (Vin De Qualité Supérieure) située au Nord-Est de la région.

Les cépages

Cpage_thumb1_thumb_thumb

Les cépages autorisés dans le Poitou-Charentes sont les suivants :

Blancs : Chenin, Chardonnay, Colombard, Sauvignon Blanc, Sauvignon Gris.

Rouges : Cabernet Franc, Cabernet Sauvignon, Gamay, Merlot.

Les zones et leurs types de vins

Zone viticole Poitou Charentes

Cliquez ici pour voir la carte des vignobles

Comme le découpage en appellations est très peu développé, on aura du mal à parler de zones de productions spécifiques. Les trois appellations évoquées plus haut sont donc les seules à se démarquer réellement.

Le Cognac :
Le vignoble de Cognac est composé de plusieurs crus. Par ordre de qualité il y a : Bois Ordinaires, Bons Bois, Fins Bois, Borderies, Petite Champagne, et Grande Champagne. L’eau de vie est produite à partir de vin issu de cépages blancs, qui est distillé à deux reprises avant d’être vieilli en fût.

Le Pineau des Charentes :
Ce vin est en fait un vin muté, et plus précisément un “Vin de Liqueur”. Le mutage du moût (jus de raisin) consiste à lui ajouter un alcool neutre après la fermentation, ici, le Cognac ! Il s’agit donc d’un mélange vin/Cognac, qui se décline dans les trois couleurs, blanc, rosé, ou rouge. Il offre des arômes d’épices, de fruits mûrs, et de miel, le tout avec une belle générosité.

Le Haut Poitou :
Les vins qui y sont produits sont classés VDQS, et offrent des sensations intéressantes sur des notes fruitées. Ils ont donc été reconnus à un classement supérieur à la plupart des vins de la région, sans pour autant être au meilleur rang.

Les Vins de Pays Charentais :
Ce sont les plus nombreux et faciles à se procurer. Les vins blancs sont vifs, secs, avec une certaine subtilité dans les parfums, et une belle fraîcheur (comme le prouve ma dégustation plus haut). Côté rouges, on est sur des vins légers, élégants, avec malgré tout une bonne structure tannique, et des arômes issus de leurs cépages nobles. Les rosés sont légers et délicats, avec de la fraîcheur et du fruit.
Dans l’ensemble, tous ces vins se consomment dans l’année, ils ne sont pas faits pour vieillir.

En conclusion

Cette trente-et-unième semaine de dégustation m’a permis, une fois de plus, de découvrir une région viticole et ses typicités, et d’en comprendre les grandes lignes.

Le Poitou-Charentes produit du vin depuis de longues années, qui a même prospéré à l’époque du Moyen-âge. La reconnaissance de ses appellations est plus récente, la première datant de 1909 pour le Cognac. Le manque de classements dans cette région amène à un marché peu connu, même en France, où il est pourtant possible de faire des affaires, comme pour ce vin agréable dégusté cette semaine. La qualité des vins produits est croissante, et sera donc peut être mieux reconnue un jour.

Merci à vous d’avoir lu cet article et de cliquer sur “j’aime” s’il vous a plu Sourire!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *