Région viticole de la semaine – Patrimonio (Corse) – [Défi 35/52]


Me voici arrivé à la trente-cinquième semaine de mon défi (découvrir, en 52 semaines, 52 vins typiques de régions viticoles du monde), partons donc à la découverte de la région viticole de la semaine.

En route pour Patrimonio en Corse, île où sont produits des vins excellents et variés, et où autrefois la quantité régnait. Partons à sa découverte dès maintenant, ensemble Sourire !

Le vin typique de la Corse

Mon choix de vin pour représenter la Corse

C’est un vin rouge qui représente fièrement la région de cette semaine. Il s’agit de la couleur la plus produite, parfait donc pour la région et sa typicité.

Bienvenue à Domaine Leccia, Patrimonio, 2011.

Domaine Leccia, Patrimonio, 2011_1

Domaine Leccia, Patrimonio, 2011_2

Son millésime est de 2011, il est donc à maturité mais aurait pu se conserver encore quelques années. Il est issu de l’agriculture biologique et de vendanges manuelles.
Il s’agit d’un mono-cépage à 100% de Nielluccio.

Mon descriptif

C’est un vin très intéressant, avec beaucoup d’équilibre, de complexité, et une superbe finale. Voici le descriptif que j’en ai fait à l’aide de ma fiche de dégustation :

Robe cerise claire et limpide. Beaucoup de complexité au nez avec des arômes de nombreux fruits rouges et noirs, de tabac, et de fleurs sèches. La bouche est légère et très équilibrée, sur une bonne fraîcheur, et des tanins charpentés. Elle offre des notes épicées, de l’amande grillée, sur une attaque franche et une finale persistante.

Voici la fiche de dégustation que j’ai remplie :

Fiche dégustation Domaine Leccia, Patrimonio, 2011

Le descriptif des pros

Après avoir objectivement fait ma description de ce Corse, j’ai voulu savoir quelle était celle donnée par les “pros”, ou du moins les descriptifs que l’on pourrait trouver sur internet.

En voici un :

Arômes très murs et épicés, beaucoup de complexité. Bouche très dense, avec des tanins particulièrement fins. La fraîcheur équilibre la puissance et l’alcool. Longue, très longue finale. Beaucoup de plaisir avec ce vin déjà prêt à boire.

La Corse et ses caractéristiques

Terroir et fonctionnement

Terroir_thumb1_thumb_thumb

Le climat Corse a de multiples facettes. Il est à la fois méditerranéen, tempéré, voire même subtropical selon la période de l’année. Tous ces changements sont dûs à l’influence très marquée de la mer, et des reliefs montagneux qui la composent. Ces reliefs créent une multitude de méso-climats aux particularités propres, ce qui implique une grande variété de terroirs dans toute l’île. La mer a un effet tempérant, en hiver elle empêche les gelées, et en été elle modère grandement les hautes températures. Dans ces conditions, l’humidité est aussi bien présente.

Les sols sont également variés, mais on observe des terres plus granitiques à l’Ouest et plus schisteuses à l’Est. D’une façon plus générale, ce sont des dépôts de sédiments qui sont rencontrés.

Qu’elle soit plantée sur les flancs de collines ou sur l’une des très nombreuses petites vallées, la vigne est particulièrement à son aise en Corse. Les raisins ne peinent pas à arriver à maturité, et les personnalités du vin sont souvent très marquées grâce aux divers terroirs.

Autrefois, on produisait beaucoup de vins corsés d’une qualité médiocre, et la viticulture n’était franchement pas l’activité prioritaire. Aujourd’hui, on voit une évolution très appréciable dans la façon de faire, beaucoup plus portée sur la qualité et sur les produits au caractère marqué et unique. Les caves coopératives restent les principales productrices, mais les vignerons indépendants sont quand même représentés.

Les appellations sont un bon moyen de faire le tri. La plus générale est tout simplement le “Vin de Corse”, qui suggère des vins corrects mais sans prétention. La Corse autorise l’ajout du nom du village où il est produit, à la mention de “Vin de Corse”, ce qui est souvent le signe d’un caractère plus marqué que sur les vins de cette mention seule. Ce n’est pas une règle, mais cela se vérifie la plupart du temps.

Les cépages

Cpage_thumb1_thumb_thumb

Beaucoup de cépages indigènes existent encore sur l’île de beauté, avec une forte influence italienne, qui date de l’époque où leur commerce y passait. Quelques nouveaux cépages ont depuis été plantés.

Voici les cépages les plus rencontrés :

Blancs : Vermentino (Malvoisie), Chardonnay, Muscat à Petits Grains.

Rouges : Nielluccio, Sciaccarello, Merlot, Cabernet-Sauvignon, Grenache.

Les zones et leurs types de vins

Zone viticole Patrimonio Corse

Cliquez ici pour voir la carte des vignobles.

Si l’on fait le point des zones viticoles de Corse, on peut distinguer trois appellations principales, et plusieurs appellations de “Vin de Corse” :

Patrimonio :
Cette zone située au Nord à la limite du Cap, est celle qui produit les vins les plus réputés de Corse. Le vignoble a pourtant perdu en superficie par rapport à ce qu’il a pu être au Moyen Âge, époque à laquelle il a été planté. Les rouges sont composés d’un minimum de 90% de Nielluccio, et les blancs d’au moins 90% de Vermentino, les vins de cépages sont donc assez fréquents dans l’appellation.

Ajaccio :
Cette appellation située à l’Ouest de l’île est la deuxième à retenir pour ce qui est des produits de qualité. On parle surtout des vins rouges d’Ajaccio qui sont très intéressants et principalement produits. Viennent ensuite les vins rosés et blancs, produits en plus petite quantité.

Muscat du Cap Corse :
Cette appellation comprend celle de Patrimonio, puis se prolonge vers le Nord sur le Cap Corse (comme son nom l’indique). C’est dans cette zone qu’est produit un Vin Doux Naturel excellent et de plus en plus apprécié pour ses grandes qualités, vin qui porte le nom de l’appellation. Son nom est décidément très parlant, car il nous indique aussi que le cépage utilisé est le Muscat (à Petits Grains, pour être encore plus précis).

Les appellations “Vin de Corse” :
Le reste de la corse est composé d’une appellation Vin de Corse, et de plusieurs appellations Vin de Corse + nom de Village, avec chacune sa spécialité. Les Vins de Corse constituent la plus grande partie de l’Est de l’île, où sont produits comme nous l’avons dit, les vins de qualité basique. Vin de Corse de Porto-Vecchio produit dans toutes les couleurs des vins fins, frais et intéressants. Vin de Corse Figari produit peu à cause de conditions très compliquées pour la vigne, tant en terme de sols que de climat. Vin de Corse Sartène produit des vins amples et généreux, aux parfums prononcés et personnalisés grâce à l’obligation d’utilisation de 50% minimum de cépages traditionnels. Enfin, Vin de Corse Calvi spécialisé dans les blancs, mais qui produit toutes les couleurs.
D’une façon générale, la production de vin rouge domine sur l’île de beauté, suivie de prêt par les rosés, puis les blancs qui restent en minorité (et du Vin Doux Naturel). Il est conseillé de laisser vieillir un vin rouge Corse au moins trois ans pour en apprécier les qualités.

En conclusion

Cette trente-cinquième semaine de dégustation m’a permis, une fois de plus, de découvrir une région viticole et ses typicités, et d’en comprendre les grandes lignes.

La Corse est riche d’un climat et d’un sol exceptionnel pour la vigne. En plus de ces conditions avantageuses, elle offre une multitude de variations dans les types de vins, avec des terroirs qui peuvent amener à des caractères très différents, même sur des parcelles voisines. L’île est donc riche de cela, et ce n’est maintenant plus à prouver, l’époque où la productivité importait plus que le produit est bel et bien révolue.

Merci à vous d’avoir lu cet article et de cliquer sur “j’aime” s’il vous a plu Sourire!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *