Région viticole de la semaine – Maroc (Maghreb) – [Défi 38/52]

Me voici arrivé à la trente-huitième semaine de mon défi (découvrir, en 52 semaines, 52 vins typiques de régions viticoles du monde), partons donc à la découverte de la région viticole de la semaine.

En route pour le Maghreb, producteur de vin depuis bien longtemps. Partons à sa découverte dès maintenant, ensemble Sourire !

Le vin typique du Maghreb

Mon choix de vin pour représenter le Maghreb

C’est un vin rouge qui représente fièrement la région de cette semaine, qui produit principalement dans cette couleur. Parfait donc pour représenter la région et sa typicité.

Bienvenue à Les Trois Domaines, Guerrouane, 2013.

Les Trois Domaines, Guerrouane, 2013_1

Les Trois Domaines, Guerrouane, 2013_2

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Son millésime est de 2013, il est donc consommé jeune mais aurait pu vieillir quelques années.
Il s’agit d’un assemblage de Cinsault, Carignan, et Grenache.

Mon descriptif

C’est un vin très agréable, ample et gouleyant, comme l’indique si bien l’étiquette, mais qui manque malheureusement cruellement de nez. Voici le descriptif que j’en ai fait à l’aide de ma fiche de dégustation :

Robe rubis profonde. Le premier nez est fermé et presque sur le défaut moisi/terre. Le second nez ouvre les arômes vers la framboise, la prune et les fruits cuits, avec une note d’humidité (humus) n’allant pas jusqu’au désagréable. Une bonne vivacité accompagne un alcool présent et des tanins fondus. Petites attaque et finale.

Voici la fiche de dégustation que j’ai remplie :

Fiche dégustation Les Trois Domaines, Guerrouane, 2013

Le descriptif des pros

Après avoir objectivement fait ma description de ce marocain, j’ai voulu savoir quelle était celle donnée par les “pros”, ou du moins les descriptifs que l’on pourrait trouver sur internet.

En voici un :

[Traduit de l’anglais] Robe de couleur rouge rubis. Notes de fraise et de framboise. Association parfaite avec la cuisine traditionnelle comme le couscous ou le poulet tagine, le vin apportant juste assez de fruit et épice pour animer vos sens.

 

Le Maghreb et ses caractéristiques

Terroir et fonctionnement

Terroir_thumb1_thumb_thumb

Le Maghreb jouit de deux climats principaux, qui sont le méditerranéen sur le littoral, et le désertique quand on s’éloigne de la côte jusqu’à se retrouver dans le désert du Sahara. Les étés sont chauds et secs alors que les hivers restent plutôt doux. Dans ces conditions, l’alimentation des parcelles viticoles en eau est indispensable.

Le Maroc est quand à lui bordé par l’océan Atlantique, ce qui lui donne une fraicheur avantageuse par rapport à l’Algérie et la Tunisie, bordés uniquement par la mer Méditerranée. Autre avantage, la modernité des installations viticoles du Maroc est certainement la plus avancée de cette zone, ce qui lui permet d’assurer une meilleure culture du raisin, et une vinification mieux contrôlée.

Le massif montagneux Atlas, qui s’étend d’Ouest en Est sur 2500 km en Afrique du Nord, est aussi un atout exploité par les pays du Maghreb. Les producteurs n’hésitent pas à offrir un peu de fraicheur à leurs vignes en les plantant en altitude, jusqu’à 1200 m.

La classification des vins par appellation est très similaire à celle de la France, et donc de l’Europe. Pour ce qui est de l’étiquette, la législation est souple et laisse le soin à l’embouteilleur de l’arranger comme il le souhaite, et s’il le souhaite.

 

Les cépages

Cpage_thumb1_thumb_thumb

Au Maghreb on utilise aussi bien des cépages traditionnels indigènes que des cépages nobles connus. Force est de constater que certains cépages ne sont pas utilisés à bon escient, comme le Carignan qui peut rapidement donner des vins plats et âpres si l’on ne l’emploie pas correctement, ou le Pinot-Noir qui aime incontestablement les climats (plus) frais.

Voici les plus utilisés :

Blancs : Clairette, Ugni Blanc, Muscat.

Rouges : Carignan, Cinsaut, Aramon, Alicante Bouschet, Cabernet Sauvignon, Merlot, Syrah, Mourvèdre, Farhana, Hasseroum, Rafsai, Zerkhoun.

 

Les zones et leurs types de vins

Zone viticole Maroc Maghreb

Cliquez ici pour voir la carte des vignobles.

En Afrique du Nord c’est le vin rouge qui est roi, vient ensuite le rosé (souvent appelé vin gris), obtenu par saignée et pourtant très pâle, puis le vin blanc. Ce dernier ne présente à priori que peu d’intérêt, même si certains d’entre eux restent corrects, comme le Muscat de Tunisie par exemple.

Voici quelques appellations à citer et leurs productions :

Maroc :
Les appellations à retenir sont celles de Meknes et Fes. Elles comprennent plusieurs sous-appellations (dont Guerrouane, celle de notre vin) et produisent les meilleurs rouges du Maghreb. Gharb et Zemmour sont le lieux de production du Gris de Boulaouane, un rosé léger et apprécié. Berkane et Angad produisent des vins rouges puissants, contrairement à Chellah et Zaer qui en produisent des légers.

Algérie :
Autour d’Alger, le vignoble de Miliana produit de bons vins rouges, du riche au fin. Juste à côté, celui de Dahra produit du blanc comme du rouge. D’autres rouges puissants sont issus de Dahla Mosta Ganem et Mostaganem, où toutes les couleurs sont produites. Enfin, en Oran, on trouve du vin puissant mais souple et de bonne qualité dans toutes les couleurs, sous l’AOG (Appellation d’Origine Garantie) Coteau de Tlemcen, ou encore des rouges plus rustiques et assez riches sous l’AOG Coteau de Mascara.

Tunisie :
La Tunisie produit dans toutes les couleurs, mais c’est bien le Muscat évoqué plus haut qui est le plus réussi et apprécié. On peut citer par exemple Grombalia, Hammam Lif, ou Bou Arkoub, qui produisent ce vin blanc.

 

En conclusion

Cette trente-huitième semaine de dégustation m’a permis, une fois de plus, de découvrir une région viticole et ses typicités, et d’en comprendre les grandes lignes.

Même si en Afrique du Nord on cultive la vigne depuis l’Antiquité, les vignobles ont perdu plus de la moitié de leur surface depuis l’indépendance. Si certaines parcelles sont choyées, d’autres sont parfois laissées à l’abandon ou presque, et la production délaissée. Pourtant, certains produits valent le détour.

Ceci est la preuve que le terroir maghrébin est tout à fait apte à accueillir la vigne, et que le savoir faire de certains producteurs a su percer pour nous offrir de très bons vins. Espérons que la tendance sera à ce genre de pratiques exemplaires et traditionnelles dans l’avenir !

 

Merci à vous d’avoir lu cet article et de cliquer sur “j’aime” s’il vous a plu Sourire!
Recherches utilisées pour trouver cet articleles régions viticoles du maroc

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *