Région viticole de la semaine – Columbia Valley (Washington & Oregon, USA) – Défi [16/52]

Me voici arrivé à la seizième semaine de mon défi (découvrir, en 52 semaines, 52 vins typiques de régions viticoles du monde), partons donc à la découverte de la région viticole de la semaine.

Cette seizième partie sera consacrée à la découverte de la région de Washington et de l’Oregon, qui sont deux régions Etat du Nord-Ouest des Etats Unis, ce pays du nouveau monde à la grande diversité vinicole.

Partons donc à sa découverte, ensemble Sourire.

Un vin typique de Washington et Oregon

Mon choix de vin pour représenter Washington et l’Oregon

C’est un vin blanc sec qui représentera ce lieux cette semaine, avec une typicité relative vu la diversité des vins produits. Il est issu de la Columbia Valley AVA (AVA = AOC en France).

Bienvenue à Château Ste. Michelle, Dry Riesling, Columbia Valley, 2011.

Château Ste Michelle, Dry Riesling, Columbia Valley, 2011Château Ste Michelle, Dry Riesling, Columbia Valley, 2011 2

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Son millésime est de 2011, et comme son nom l’indique, il s’agit d’un mono-cépage 100% Riesling.

Le Château Ste. Michelle est un géant. Pour vous donner une idée, réuni avec le Columbia Crest, ils représentent plus de la moitié de la production totale de Washington !

La dégustation

Mon descriptif

Ce vin m’a surprit par sa nervosité et son pétillement dès la mise en bouche, avec des arômes agréables au palais.
Voici le descriptif que j’en ai fait, à l’aide de ma fiche de dégustation :

Robe or pale. Un nez expressif et arômatique sur la pêche et la pomme. L’attaque est franche et dévoile tout de suite sa nervosité avec un surprenant pétillement. On perçoit des notes d’agrumes, de fleurs, et une légère minéralité. La finale ne persiste pas outre mesure.

Voici la fiche de dégustation que j’ai remplie :

Fiche dégustation Château Ste Michelle, Dry Riesling, Columbia Valley, 2011

Le descriptif des pros

Après avoir objectivement fait ma description de ce Columbia, j’ai voulu savoir quel était celui donné par les “pros”, ou du moins les descriptifs que l’on pourrait trouver sur internet.

En voici un :

[traduit de l’anglais] Le Dry Riesling du Château Ste. Michelle est un vin sec, craquant, rafraîchissant, avec de belles saveurs de fruits, une acidité prenante et une fin élégante. Il offre de bons arômes de pêche mûre et d’abricot, avec une finale nette. C’est un vin de mets incroyablement polyvalent.

Washington et l’Oregon et leurs caractéristiques

Le terroir

Terroir

Les Etats-Unis bénéficient d’une très grande variété de climats et sols, et donc d’une très grande variété de vins. J’ai choisi de vous parler de Washington et de l’Oregon ensemble pour leur proximité géographique, mais ils ne subissent pourtant pas les mêmes influences climatiques.

Quelques vignes de Washington sont plantées à l’Ouest de la chaîne de montagnes des Cascades, mais la plus grande partie du vignoble est située en zone quasi désertique, à l’Est des Cascades. Ces montagnes créent une barrière naturelle contre la pluie, et rendent la zone très aride, avec des étés chauds et des hivers froids. La culture est donc impossible sans l’usage de l’irrigation.

L’Oregon au contraire, situé à l’Ouest des Cascades et proche du Pacifique, subit beaucoup l’influence de ce dernier. Son climat est très similaire à celui du Nord de l’Europe, en particulier de la Bourgogne, avec plus de fraîcheur et de pluies. Le sol y est volcanique et riche en oxyde de fer, qui lui donne sa couleur “rouille”.

Le fonctionnement

Techniques viticoles vinicoles

Notez que les vignerons, aux Etats-Unis, donnent moins d’importance au nom de l’appellation (et donc du terroir/climat), qu’au nom du producteur, et à celui du cépage (qui devient donc souvent celui du vin). Vous le constaterez souvent sur leurs étiquettes.

Les appellations sont appelées AVA (American Viticultural Areas) délimitent des zones climatiques, et c’est tout !! Contrairement à d’autres systèmes d’appellation (comme la France), rien n’est imposé aux producteurs Américains, comme un rendement minimum, un type de vinification, ou…un cépage particulier ! Il est donc très difficile de donner une typicité aux régions, car où que l’on se trouve sur le territoire, pour le producteur, c’est carte blanche. Du coup, beaucoup de tests et de tentatives sont réalisés par ce dernier. Les possibilités sont immenses, et la variété de vins s’en ressent.

Voici tout de même quelques unes des règles qu’ils doivent respecter :
– Pour porter le nom d’un cépage, 75% minimum du vin doit en être issu.
– Pour porter le nom d’une AVA, 85% minimum du vin doit venir des raisins de l’AVA.
– Pour indiquer un millésime, 95% minimum du vin doit venir de ce millésime.

Il existe plusieurs hiérarchies de AVA, de la plus vaste à la plus spécifique. On commence par les régions “Etats”, dans lesquelles on trouve de nombreuses sous régions (souvent des comtés ou vallées : county ou valley), et enfin d’autres divisions plus précises à l’intérieur de ces sous-régions.

Les cépages

Cépage

Comme je vous le disais, les vignerons sont assez peu limités dans leur choix de cépages, ils sont donc nombreux. Je ne vous liste donc que les principaux :

Blancs : Chardonnay, Riesling, Sauvignon, Sémillon, pour Washington. Chardonnay, Pinot Gris, pour l’Oregon.

Rouges : Cabernet-Sauvignon, Merlot, pour Washington. Pinot Noir pour l’Oregon.

Les zones et leurs types de vins

Zone viticole Washington & Oregon

Cliquez ici pour voir la carte des vignobles

L’état de Washington compte six AVA au total, et quelques sous-zones à l’intérieur. La Columbia Valley est de loin la plus importante avec 50% de la production totale de l’état, et la plus grande superficie. Deux autres AVA sont à citer parmi ces six : la Yakima Valley, deuxième en taille, et la Walla Walla Valley, bien plus petite mais aux vins fantastiques.

La réputation de Washington provient autant de leurs vins blancs que de leurs vins rouges, aux styles très variés. L’utilisation des cépages bordelais fait des miracles, et on parle de plus en plus des mousseux qu’ils produisent. Certains vinificateurs choisissent de faire vieillir leurs vins en fût de chêne.

L’Oregon comporte seulement quatre AVA, dont Willamette Valley qui fourni les trois quarts des raisins du pays, puis Umpqua Valley, Rogue Valley, et Applegate Valley. Les vins sont là encore très variés, surtout en rouges, mais aussi très fins et plus chers que ceux de Washington. La moitié de leur vignoble est planté en Pinot Noir : à climat bourguignon, cépage bourguignon ! Le reste est principalement planté en blancs, lesquels produisent des vins qui se gardent 3 à 4 ans.

En conclusion

Cette seizième semaine de dégustation m’a permis, une fois de plus, de découvrir une région viticole et ses typicités, et d’en comprendre les grandes lignes.

Les Etats-Unis sont aujourd’hui au 4ème rang de la productivité mondiale. Loin des chiffres californiens, Washington ne produit que le trentième de cette région malgré un bon vignoble (6% de la Californie), en partie utilisé pour la fabrication de jus de raisin. L’Oregon a un vignoble encore trois fois plus petit.

On comprend mieux ces chiffres quand on sait que la plupart des domaines ne se sont implantés qu’à partir des années 1960 (quelques autres sont arrivés un peu plus tôt). Une région encore toute jeune donc, mais en constante évolution, très prometteuse, et déjà remplie de bons vins.

Merci à vous d’avoir lu cet article et de cliquer sur “j’aime” s’il vous a plu !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *