Mariage : les grandes lignes à suivre pour bien choisir votre vin [Vidéo]


 

Préparer son mariage relève parfois du défi.

C’est votre cas ? Alors vous savez de quoi je veux parler Clignement d'œil.

Vous devez penser à tout, et le choix du vin en fait partie.

 

Pour éviter que cette tâche ne devienne rapidement un casse tête, j’ai concocté pour vous une courte vidéo pour vous aider dans ce choix.

Je vous donne les grandes lignes à suivre pour partir dans la bonne direction, et assurer dans le choix du ou des vins qui accompagneront l’évènement.

Bon visionnage !

 

Merci de partager cette vidéo à ceux qu’elle pourrait intéresser Rire !

 

Transcription texte de la vidéo
Bonjour à tous et bienvenue dans cette vidéo du blog Le Vin Pour Tous.
Savoir choisir le bon vin pour la bonne situation, trouver celui qui vous convient et qui s’adapte sans faute à un évènement, c’est quelque chose qui me tiens à cœur et que je veux vous transmettre le mieux possible au travers mon blog. Aujourd’hui je vais vous donner quelques conseils pour choisir le ou les bons vins pour votre mariage. Parmi la myriade de choses à organiser pour ce type d’évènement (et si vous êtes vous même en plein préparatif, vous savez de quoi je veux parler), le choix du vin fait parti des points qui peuvent rapidement nous poser problème. Donc si vous vous poser cette question, c’est pour vous que je fais cette vidéo, pour vous aider à vous orienter dans la bonne direction, et si vous connaissez quelqu’un que cette question peut intéresser, alors n’hésitez surtout pas à l’orienter vers cette vidéo.
Etablir un budget
La première chose à faire pour choisir le vin de son mariage, c’est de définir un budget. Si vous ne passez pas par cette étape, vous partirez dans toutes les directions pour finalement vous rendre compte par exemple que votre choix n’est pas réalisable. C’est quelque chose à faire pour diverses choses de l’organisation, et le vin doit en faire partie, tout comme le repas. Faites un budget en fonction de vos propres aspirations, en définissant les points qui vous tiennent le plus à cœur pour votre mariage. Un grand amateur de vin ne prévoira pas le même budget qu’une personne novice, qui choisira peut être un thème moins orienté vin, ou qui se contentera de faire un bon choix mais sans le mettre au centre de l’attention.
Faire le point sur les différents profils des invités
Après avoir défini votre budget, il va falloir se pencher sur le profil de vos invités. Vous allez devoir faire le point pour savoir qui consommera du vin, pour connaitre le nombre de consommateurs réels, et non vous contenter du simple nombre d’invités. Parmi votre liste, définissez d’abord ceux qui ne boiront pas d’alcool, les enfants, les femmes enceintes, tous ceux dont vous savez qu’ils ne boiront pas. Puis après avoir éliminé ces personnes de votre compte, essayez autant que possible de gagner en précision sur ceux qui consommeront du vin. Essayez de dire si telle personne est plutôt dans la consommation « normale » en guillemets, ou si vous avez des bons vivants parmi les invités, qui risquent de consommer un peu plus. Pensez également à ceux qui dormiront sur place et qui logiquement auront plus de chance de consommer plus de vin que d’autres qui devront reprendre la route en fin de soirée.
Cette étape ne vous aidera pas particulièrement dans le choix du vin en lui même, mais ça vous permettra de définir vos quantités, et du coup en fonction du budget que vous avez défini de ramener ça au prix par bouteille que vous devez prévoir. Je reviens sur ce point un peu après.
Par le traiteur ?
Maintenant que vous avez défini ces premiers points, vous allez certainement vous poser cette question : est-ce que je dois passer par mon traiteur ou non ? Tout dépend du traiteur.
Dans certains cas, vous n’aurez tout simplement pas le choix, le traiteur vous imposera de passer par lui et vous proposera de choisir parmi une liste. Ca a l’avantage de vous simplifier la tâche pour ce qui est de la recherche du vin, mais malheureusement selon le traiteur les choix sont parfois trop limités, et de manière générale ce n’est pas forcément très intéressant au niveau du budget.
Une autre option, c’est de demander à votre traiteur de choisir le ou les vins du mariage pour vous, en suivant vos indications, sans se cantonner à une liste toute prête, mais cette fois parmi toutes les références possibles dans le monde. S’il accepte, il vous demandera logiquement un droit de bouchon, c’est à dire une participation financière, qui se situe en général entre 3 et 9€ par bouteille, à vous de négocier ce prix.
Et enfin dans un dernier cas vous ne serez pas contraint par le traiteur, et vous aurez donc la possibilité de choisir vous même librement votre vin, en le séparant tout simplement de la prestation repas et traiteur.
Donc, parlez-en à votre traiteur, et voyez ce que vous pouvez faire ou non.
Orienter le vin pour coller au thème
Maintenant que vous avez préparé le terrain, il est temps de se pencher plus précisément sur les vins en eux même, leur type, leur style, etc. Mon premier conseil pour vous orienter dans la bonne direction, c’est déjà de coller au thème du mariage. Pour vous donner un exemple, pour un mariage très traditionnel et classique (dans le sens positif du terme bien sûr), il vaudra mieux rester sur des vins classiques eux aussi, sans trop sortir des sentiers battus, plutôt que de partir sur des bouteilles déjantés ou très originales qui pourraient peut-être faire tache dans le paysage et détonner avec l’ensemble. Le thème de votre mariage doit donc être un très bon guide dans votre choix de vin. Ca peut être tout simplement vous orienter vers des vins de la région où se déroule le mariage, ou vers la région de vos d’origines, ou toute autre orientation qui collerait au thème. Une étiquette au nom ou au dessin particulier (en prenant soin évidemment de ne pas le choisir juste pour ça). Vous pouvez aussi bien partir sur des appellations connues, ou des appellations périphériques pour limiter le budget, ou carrément vers de l’inconnu qui en surprendra plus d’un. L’important est de ne pas détonner avec l’ensemble, il faut rester cohérent, et à partir de là tout est possible, du classique au plus original.
Connaitre le menu
Après ça, on s’attaque au point le plus important, celui qu’il ne faut absolument pas négliger : l’accord avec le menu. Vous devez impérativement connaitre votre menu pour faire le choix précis du vin. N’oubliez pas une chose, un même vin, aussi bon soit-il quand il est bu seul, peut paraitre excellent ou médiocre, selon s’il est bien ou mal accompagné. Ce serait quand même dommage de réussir tout le reste pour finalement avoir un mauvais résultat juste à cause de ça.
On connait souvent la suite classique qui dit qu’on ouvre un blanc en entrée, un rouge au repas, et un Champagne au dessert. Pourquoi pas, mais ne le faites pas au hasard, ce n’est pas forcément la bonne solution. Pensez à respecter les grandes règles des accords mets vins, les blancs sur le poisson, le rouge sur la viande, accorder les textures entre elles, accorder les saveurs entre elles, attention aux vins trop sucrés sur le foi gras en entrée, qui saturerait le palais de vos invités, etc. Les accords les plus classiques comme les plus originaux sont possibles, l’important est de faire les choses bien.
Si vous prévoyez un vin d’honneur (qui fait parfois office d’entrée), vous pouvez choisir de servir un Champagne, mais attention au budget qui peut vite exploser. Une alternative est de partir sur un crémant, comme un crémant de Loire, un crémant de Bordeaux, ou autres, qui ont souvent un rapport qualité prix imbattable, à moins de 10€. Et comme on dit souvent, il vaut mieux un bon crémant qu’un mauvais Champagne. Sinon, tout est possible, vous pouvez servir un vin blanc tranquille, un rosé, un cocktail à base de vin ou de crémant, etc.
Pour le dessert, attention aux Champagnes trop secs qui pourraient paraitre trop durs sur un dessert sucré, n’hésitez pas à y mettre un peut de sucrosité, que le vin soit avec ou sans bulles.
Bref, vous l’aurez compris, l’accord mets vin avec le repas doit être votre priorité, et pour ça n’hésitez pas à vous faire conseiller, auprès de votre caviste, d’un sommelier, ou de tout autre professionnel qui saura vous orienter. Pour ma part je vous invite à vous aider de mon guide téléchargeable gratuitement sous la vidéo « Les techniques pour accorder vos mets et vins ».
Et ensuite, un dernier conseil, pensez à déguster les vins que vous aurez choisi, parce-que même si un vin peut paraitre parfaitement adapté sur le papier, il faut toujours le vérifier en le dégustant, histoire de vous assurer qu’il vous plait, et qu’il correspond à vos attentes.
Quelles quantités ?
On y est presque, une fois que vous avez fait votre choix ou vos choix de vin, il est temps de se pencher sur les quantités. Quelles quantités est-ce qu’il faut prévoir pour ne pas manquer, et ne pas repartir non plus avec trop de bouteilles ? En moyenne, le chiffre à retenir est qu’il faut prévoir à peut prêt une bouteille pour 3 personnes. Respectez cette quantité pour chaque nouveau vin servi, en sachant que ce chiffre peut être vu légèrement à la baisse pour le dessert, et vous n’aurez normalement aucun souci pour assurer un bon pariage. Evidemment, c’est à vous d’adapter ces quantités en fonction du profil de vos invités, que vous avez défini un peu plus tôt, et il est toujours possible de prévoir un petit peu plus en sécurité, pour être rassuré et s’assurer de ne pas manquer.
Où acheter ?
Pour finir, vous pouvez vous demander où est-ce que vous pouvez faire vos achats de vin, dans le cas bien sûr où vous ne passez pas par votre traiteur. Le mieux d’après moi est d’aller directement chez un caviste, qui pourra en plus vous conseiller sur ce choix de A à Z, et qui pourra passer une commande en quantité pour cet évènement. Il peut être aussi intéressant d’aller directement chez le propriétaire du vin choisi, en particulier si la liste des invités dépasse la centaine, vous pourriez mieux vous y retrouver au niveau du budget. Sinon, vous pouvez aussi consulter les ventes de vins en ligne qui deviennent très rapidement intéressants à partir du moment où vous faites de grosses commandes.
Merci d’avoir regardé cette vidéo, j’espère qu’elle vous aidera dans votre choix, et pensez à la partager dans votre entourage à ceux qui pourraient être intéressés par le sujet. Je vous rappelle que vous pouvez télécharger gratuitement mon guide « Les techniques pour accorder vos mets et vin » en cliquant sur le lien sous la vidéo. Et vous je vous dis à très bientôt pour une prochaine !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *