Comprendre l’effet millésime c’est aussi mieux choisir son vin

  • 1
    Partage

 

Le millésime d’un vin, vous savez certainement ce que c’est. L’année de récolte du raisin.

Pour une majorité d’entre nous, ce n’est qu’un chiffre sur une étiquette, bien pratique pour connaître l’âge du vin.

En réalité, c’est bien plus que cela !

 

Si la qualité et le caractère du vin dépendent beaucoup du terroir, et du travail du producteur, le millésime est aussi à ajouter à la liste. Il joue directement sur la qualité du raisin.

Du coup, forcément, on en fait un critère de choix important.

 

Comment le millésime influence le vin, et comment s’y retrouver au milieu de toutes ces années ? C’est ce que nous allons voir ensemble Sourire.

 

1 – L’effet millésime, qu’est-ce que c’est ?

 Climat météo

 

 

Vous l’aurez remarqué, d’une année sur l’autre, la météo varie.

Les températures changent, la pluie s’invite là où elle n’était pas l’année passée, et l’été se fait attendre alors qu’il était précoce d’autres années…

Bref, les conditions météorologiques ne sont pas toujours très régulières.

 

Mais qu’en est-il du climat ?

Justement, il ne faut pas le confondre avec la météo.

-> Le climat donne une sorte de tendance météorologique à un lieu. Il le caractérise de façon constante, un peu comme la carte d’identité d’un terroir (sans oublier le sol, la géologie, et les reliefs Clignement d'œil).

-> La météo, au contraire, ne définit pas une tendance, mais bien les variations que l’on observe en permanence autour de nous. Elle, elle change tous les jours !

 

Dans notre cas, ce sont précisément ces variations météorologiques qui affectent la vigne et le raisin.

Et si elles affectent le raisin, elles affectent automatiquement le vin qui en est issu.

C’est ce qu’on appelle l’effet millésime.

 

L'effet millésime

 

 

Ces changements sont parfois trop faibles pour nous permettre de les percevoir. Mais le plus souvent, on peut facilement faire la différence.

Le travail du producteur a pour but de lisser au maximum les variations de son vin, pour obtenir le plus de constance possible. Malgré cela, il reste impossible d’obtenir parfaitement le même jus année après année.

 

Autour du globe, l’effet millésime est partout. Par contre, il peut être plus ou moins marqué !

Dans certains vignobles, la situation est telle que l’effet millésime est énorme.

Dans d’autres parcelles, c’est l’inverse. A tel point que l’on peut parfois parler d’effet millésime quasi nul.

 

Voici quelques facteurs météorologiques parmi les plus impactants :

 

soleil

 

Le soleil impacte la maturité du raisin. Les années ensoleillées donnent des raisins chargés en sucre mais moins en acidité. Du coup, le vin aura un taux d’alcool plus élevé.

 

températures

 

Les températures ont également un effet sur la maturation du raisin. Elles jouent surtout sur son taux d’acidité, qui est plus élevé les années fraîches.

 

weather-26340_1280

 

Les années pluvieuses gorgent le raisin d’eau. Le vin peut s’en retrouver plus dilué, moins concentré.

 

snow-2029364_640

 

On peut aussi parler des épisodes ponctuels (et souvent dévastateurs). Je pense par exemple à la grêle ou au gel. Il en faut parfois très peu pour rendre un millésime catastrophique…

 

 

 

2 – Comment s’y retrouver parmi toutes ces années ?

 

Effet millésime

 

Comme les millésimes sont tous différents les uns des autres, certains ressortent comme de bons millésimes, d’autres moins.

Tous les ans, des “appréciations” sont attribuées au millésime pour lui donner un niveau de qualité.

C’est un critère de choix important, alors voici quelques conseils pour s’y retrouver.

 

 

2.1 – On ne généralise pas !

 

Millésime 2015

 

 

Une erreur assez classique est de juger de la qualité d’un millésime sur un territoire complet.

Dans la réalité, il est très rare que l’on donne le même niveau de qualité à un millésime pour toutes les régions viticoles d’un pays.

Il peut donc être mauvais pour certains, et bon pour d’autres.

 

Parfois, il peut avoir la quote sur une grande zone, voir un pays entier. Mais des différences sont toujours à noter si on creuse un peu.

 

On observe même ces différences dans une région viticole unique !

Dans le bordelais par exemple, la rive gauche (Médoc…) et la rive droite (St-Emilion…) subissent différemment l’effet millésime.

Malgré leur proximité, leur terroir et les cépages utilisés suffisent à faire la différence.

 

Pensez donc à consulter la quote d’un millésime sur un lieu précis. Evitez les données trop généralistes.

 

 

2.2 – Comment connaître les bons millésimes ?

 

Tableau des millésimes

 

 

Suivre la météo de chaque région pour se faire une idée du millésime ?

Bien sûr que non. Clignement d'œil

Les professionnels du vin se chargent déjà de cette tâche, et on les en remercie.

 

La qualité des millésimes est à la disposition de tous, et très facilement consultable.

Il vous suffit de mettre la main sur un tableau des millésimes (cliquez ici pour en voir un exemple).

Vous en trouverez à peu près partout, en quelques clics sur internet, dans les guides, les livres, etc.

C’est une ressource très simple et extrêmement utile.

 

Autrement, il est toujours possible de demander conseil à un professionnel, comme votre caviste.

 

Les plus chanceux restent les maîtres de la mémoire, qui n’ont qu’à retenir les meilleurs années. Sourire

 

 

2.3 – La comparaison par la verticale.

Dégustation verticale

Les petits malins diront qu’ils sont restés debout pour faire leur dégustation verticale…

 

Pour les connaisseurs, c’est tout autre chose.

Dans le jargon, faire une “verticale” ou une “dégustation verticale”, c’est comparer un même vin (même domaine, même cuvée) dans plusieurs millésimes.

Il est conseillé de les déguster du plus jeune au plus vieux.

 

C’est un super exercice que je vous recommande.

 

Il permet de constater trois choses :

  • L’évolution du vin avec l’âge.
  • Les changements de caractères d’une année sur l’autre (l’effet millésime quoi).
  • Votre millésime préféré !

 

Merci de partager cet article autour de vous s’il vous a plu Sourire !

Recherches utilisées pour trouver cet articleguide des millésimes, vin carte millesime, vin liste des milésimes
  • 1
    Partage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *