Comment retrouver le style du vin blanc que vous dégustez ? [Vidéo]


 

Dans ma vidéo précédente je vous avais parlé des 5 grands styles de vins blancs que vous pourriez rencontrer dans toute dégustation (lien de la vidéo).

Ici, je me concentre sur une méthode qui va vous permettre de retrouver quel style vous avez dans le verre,  parmi les cinq évoqués. En suivant cette technique toute simple, vous n’aurez aucun mal à classer dans la bonne catégorie les vins blancs que vous dégusterez.

Pour vous, ce sera un grand plus qui vous permettra de bien mieux vous y retrouver. Cela facilitera tous vos choix, et vous retiendrez beaucoup plus facilement les caractéristiques des régions viticoles, ou même des vins dégustés.

Un exercice tout bénéfique qu’il ne faut donc pas hésiter à utiliser à tout-va !

 

Merci de laisser vos commentaires si la vidéo vous a plu Sourire !

 

Transcription texte de la vidéo
Comment retrouver le style de vin blancs que vous dégustez.

Bonjour à tous et bienvenue dans cette vidéo du blog Le Vin Pour Tous.
Dans ma vidéo précédente, je vous avais parlé des 5 grands styles de vins blancs qui existent et que vous pourriez rencontrer dans vos différentes dégustations. Si vous avez manqué cette vidéo, je vous invite à la consulter dès maintenant avant celle-ci, en cliquant sur le lien qui apparait en bas de l’écran, ce qui vous permettra de mieux comprendre la vidéo que je vous présente aujourd’hui lorsque vous y reviendrez ensuite. Aujourd’hui dans cette vidéo, je vais vous expliquer comment vous pouvez retrouver le style du vin blanc que vous êtes entrain de déguster, comment déterminer duquel des 5 styles il s’agit.
D’abord, petit rappel de la vidéo précédente et de ces fameuses 5 catégories qu’on avait décryptées ensemble.
Le premier style est celui des vins blancs doux.
Ensuite on avait parlé des vins blancs légers et vifs.
Puis des vins blancs souples et fruités.
Les vins blancs amples et complexes, en quatrième catégorie.
Et enfin on avait vu les vins aromatiques ou très aromatiques.

Souvenez-vous également que vous pouvez télécharger gratuitement le tableau qui résume tout ce qu’on avait évoqué, en cliquant sur le lien qui apparait en bas de l’écran et qui vous renvoie directement au formulaire de téléchargement de mon guide « Les techniques pour accorder vos mets et vins », qui est accompagné du tableau des accords mets vins avec ce fameux résumé. Donc n’hésitez pas si ça peut vous aider.

Dans chacun des styles de vins évoqués, on se concentre sur les caractéristiques principales du vin, c’est à dire celles qui dominent. Et justement, pour réussir à classer un vin dans telle ou telle catégorie, c’est exactement ce qu’il va falloir faire. Il va falloir se concentrer sur les caractéristiques les plus marquantes du vin que l’on déguste, celles qui dominent nos impressions, principalement au nez et en bouche. Donc il faudra faire l’exercice de dégustation classique avec le nez et ensuite la bouche, pour déterminer ce qui domine. Pourquoi est-ce que j’insiste autant sur ce point, et bien c’est tout simplement parce-que, quel que soit le style du vin que vous allez déguster, il aura forcément une part d’acidité, il aura forcément une part d’aromatique, et une matière, une onctuosité. Tous les vins ont ces caractéristiques, et c’est pour ça qu’il faut se concentrer sur les principales, sur les plus marquées, parce-que dans le cas contraire, ça deviendrait beaucoup plus compliqué pour trouver le style d’un vin.
Pour ce faire, on va utiliser un petit processus qui permet tout simplement de se poser les bonnes questions les unes après les autres. On se pose une première question, on y répond, et en fonction de cette réponse on passe à une suivante, un petit peu comme si on suivait un diagramme. Surtout ne soyez pas effrayés par cette idée, ça peut paraître un peu compliqué dit comme ça à l’oral, mais vous verrez que c’est en fait très très simple.
En plus de ça, évidemment, nous allons utiliser cette méthode pas à pas pour nous aider dans la tâche, mais avec l’habitude, puis un peu de pratique, vous pourrez peu à peu vous en détacher sans soucis, et vous verrez que retrouver le style d’un vin deviendra beaucoup plus simple et beaucoup plus intuitif. Donc il n’y a vraiment pas de quoi vous en faire.
Commençons tout de suite avec la première question à se poser. Demandez-vous si le vin contient du sucre ou non. Là, on est sur la question la plus facile, tout simplement parce qu’elle ne laisse pas vraiment de place au doute puisque le sucre est une saveur que notre palais connait très bien, on en rencontre régulièrement dans la vie de tous les jours, et du coup on n’a en général aucun mal à dire si le vin est sucré ou non. Si vous avez malgré tout du mal à le déterminer, sachez que le sucre provoque en bouche une salivation qui est assez grasse (par opposition à l’acidité qui provoque également la salivation, mais quand c’est de l’acidité c’est une salivation fluide et non grasse, c’est comme ça qu’on peut faire la différence). Donc si le vin est sucré, si vous déterminez qu’il contient du sucre, et ce, quel que soit la quantité de sucre, inutile d’aller plus loin, c’est que vous êtes sur le style « Vin blanc Doux », et vous avez terminé. Si par contre vous êtes face à un vin sec, c’est à dire un vin sans sucre résiduel ou presque (je dis ou presque parce qu’il y a toujours un peu de sucre résiduel, mais pour un vin sec on est sous le seuil de perception avec ces doses de sucres qui sont dérisoires), donc si vous êtes face à un vin sec, on passe à la question suivante.
Dans la deuxième question, on va se demander ce qui domine dans notre vin entre ses trois caractéristiques, l’Acidité, la Matière (ou l’onctuosité si vous préférez), et les arômes. Qu’est-ce qui domine entre ces caractéristiques, et j’insiste sur le mot domine, parce-que comme je vous le disais un peu plus haut, n’importe quel vin contient de l’acidité (si on prend l’acidité comme exemple), donc il y a une différence entre parler d’une acidité qui est présente, voire bien présente, et parler d’une acidité qui domine. Encore une fois, on se concentre sur la dominante.
Donc en vous posant cette question vous allez avoir une première possibilité, si c’est justement l’acidité qui domine. Si c’est ce que vous avez déterminé, que l’acidité est la caractéristique la plus marquée, alors il y a toutes les chances pour que vous soyez face à un vin blanc Léger et Vif, c’est à dire avec peu de matière, des arômes pas trop marqués, et de la fraîcheur. Si ce n’est pas vraiment le cas et que ce descriptif n’est pas vraiment juste, reposez-vous la question, est-ce que c’est bien l’acidité qui domine.
Ensuite, dans un deuxième cas de figure, vous allez déterminer que se sont les arômes qui dominent et qui sont plus marqués que tout le reste (et j’ai bien dit que tout le reste). Alors dans ce cas, c’est que vous êtes certainement face à un vin dit aromatique ou très aromatique, c’est à dire avec des arômes extrêmement puissants et caractéristiques. Alors bien-sûr pour savoir si un arôme est caractéristique ou non d’un certain cépage, et bien il faut le connaitre tout simplement, c’est quelque chose qui se travaille et qui s’améliore avec le temps. Mais par contre vous n’avez absolument pas besoin de connaissances particulières pour dire que les arômes sont très puissants et dominent.
Ensuite, en troisième cas, vous allez déterminer que c’est la matière qui domine, c’est à dire que la matière en bouche est très présente, le vin vous laisse une sensation d’épaisseur et de gras en bouche, il vous tapisse le palais, et c’est cette caractéristique qui domine l’acidité et les arômes. Dans ce cas de figure, le vin que vous êtes en train de déguster a certainement des arômes assez complexes, c’est à dire que ses arômes sont nombreux et diversifiés. Donc là, on ne parle pas de la puissance de ces arômes, comme dans le cas précédent, mais plutôt de la qualité de ces arômes. Et pour le savoir, pas la peine de reconnaître spécialement les arômes qui sont présents, ce n’est pas nécessaire de réussir à nommer et identifier ces arômes pour savoir qu’ils sont nombreux et diversifiés. Vous êtes donc face à un vin Ample et Complexe.
Voilà, on vient de voir comment déterminer le style de vin blanc dégusté, simplement en déterminant ce qui domine le plus entre acidité, matière, et arômes, et vous avez certainement remarqué qu’il nous manque encore une dernière catégorie de vins. Il s’agit bien-sûr de la catégorie des vins blancs Souples et Fruités, que j’ai volontairement gardée pour la fin, et je vais vous expliquer pourquoi. C’est tout simplement que ce style de vin a un profil plus équilibré entre acidité, matière et arômes. Contrairement aux autres styles qui ont leur dominance marquée (acidité, ou arômes, ou matière), et bien ce dernier style de vin fait tout simplement moins ressortir l’un ou l’autre, il possède les trois. Et au lieu que l’une de ces caractéristiques soit mise en avant par rapport aux autres, on est à peu prêt sur les mêmes intensités. C’est à dire qu’on est face à un vin qui est Souple déjà, et comme nous l’avions vu dans la précédente vidéo, une matière souple n’est pas légère, elle n’est pas non plus opulente, ni grasse, ni ample, c’est plutôt une matière intermédiaire, elle est présente, sans excès. Même chose pour les arômes, il sont moins discrets que dans les vins Légers et Vifs, mais ils ne dominent pas non plus comme dans les vins aromatiques. On est donc face à un équilibre entre la matière et les arômes, et même avec l’acidité, puisqu’elle est elle aussi assez présente dans ces vins, mais sans excès et sans dominance.
Donc, comme vous avez pu le voir, on commence par le sucre, qui peut rapidement éliminer tout le reste, puis on essaye de trouver ce qui domine entre Acidité, Matière, et Arômes, pour déterminer les autres styles, ou le dernier style si on est davantage sur l’équilibre de ces caractéristiques que sur leur dominance. D’ailleurs, j’en profite pour préciser que ça ne veut absolument pas dire que les autres styles ne sont pas des vins équilibrés, loin de là, puisqu’un vin peu être très équilibré mais dans son style propre, mais ce n’est pas le sujet de cette vidéo, je ne rentre pas dans le détail, et si vous voulez mieux comprendre cette notion, je vous invite à consulter mon article « Quelques mots pour comprendre l’équilibre dans le vin » en cliquant sur le lien qui apparait en bas de l’écran.
Et comme toujours vous avez également la possibilité de télécharger gratuitement mon guide « Les techniques pour accorder vos mets et vins » en cliquant sur le lien qui apparait aussi en bas de l’écran ou sur celui sous la vidéo.
Merci à vous d’avoir regardé cette vidéo, j’espère qu’elle vous a plu, et si c’est le cas je vous remercie d’avance si vous me laissez un petit commentaire. Je vous dis à très bientôt pour la prochaine !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *