Cépages : L’essentiel sur l’UGNI BLANC


Arômes principaux

 

Voici les arômes principaux de l’Ugni Blanc.

Vous pourrez les retrouver dans les vins qui en sont issus, mais attention, certains n’apparaissent qu’avec l’évolution du vin.

 

Les plus caractéristiques

Ugni Blanc (caractéristiques)

 

 

Les autres

 

Ugni Blanc (autres)

 

 

Caractéristiques

 

L’Ugni Blanc est un très vieux cépage de l’espèce Vitis Vinefera, cultivé depuis le Moyen-Âge.

Il est aussi très répandu, avec le troisième rang mondial des cépages blancs les plus plantés au monde ! Originaire de la Toscane en Italie (connu sous le nom de Trebbiano Toscano), c’est pourtant la France qui le cultive le plus.

 

Ce cépage a des baies rondes, de taille petite à moyenne, et d’un jaune doré qui vire à l’ambré suivant les lieux où il est planté. Leur peau est fine mais résistante.

 

Côté climat, l’Ugni Blanc n’aime pas trop le froid. Il craint les gelées hivernales, et donne des vins trop acides dans ces conditions.

Par contre, il ne craint pas les gelées printanières car c’est un cépage tardif.

Il est aussi très productif. Planté sur des sols riches, on l’utilise donc dans la production de vin de masse, sans trop d’intérêt (gustatif). Mais planté sur un sol pauvre, il devient beaucoup plus intéressant.

Pour finir, on peut dire qu’il est un peu fragile face au vent, ou à certaines maladies comme le mildiou. Il résiste par contre bien à l’oïdium et à la pourriture grise.

 

 

Types de vins

 

La plus grosse particularité de l’Ugni blanc, c’est son acidité très franche (parfois même trop).

Côté aromatique, c’est un peu le contraire. Il est discret, et assez neutre.

 

Du coup, il devient le cépage idéal dans beaucoup d’assemblages. Il peut par exemple être assemblé à d’autres cépages plus aromatiques, en leur apportant de la fraîcheur et de la finesse. On peut aussi l’utiliser pour réhausser l’acidité d’un vin qui manque de “peps”.

 

Utilisé seul, il donne le plus souvent des vins blancs secs et fins, jaune pâle, avec beaucoup de nervosité (acidité).

On y retrouve les arômes indiqués au premier chapitre. Comme ils sont assez neutres, il est plutôt simple de faire de bons accords mets/vin. Mais cette aromatique se dévoile d’autant plus que le climat est chaud.

En Italie, où ce cépage domine, il donne un vin blanc sec et peu aromatique, à boire très frais.

 

Mais il n’est pas utilisé uniquement dans la production de vin blanc.

On le retrouve aussi dans celle d’Armagnac, de Cognac, et même d’eaux de vie de qualité, après distillation.

 

 

Lieux

 

L’Ugni Blanc est très répandu dans le monde, mais c’est dans le Sud de la France qu’il prospère le plus, dans les régions :

Cognac, Languedoc, Provence, Bordeaux, Corse.

 

Voici quelques autres lieux du globe où on le rencontre :

Italie, Bulgarie, Amérique, Australie, Afrique du Sud.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *